Le 1er site de la presse loisirs grand public

NéoSanté

NéoSanté N°13 Juin 2012

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
NéoSanté est une revue mensuelle de santé globale, réalisée par des journalistes en collaboration avec des praticiens spécialisés en décodage des maladies, découvrez sans tarder le numéro daté Juin 2012 N°13 dont voici le sommaire détaillé :
 
DOSSIER
Le soleil, c'est (aussi) la santé !
Chaque année, c'est la même rengaine : on nous présente le soleil comme un ennemi mortel qu'il faut fuir à tout prix. Il est vrai que notre bonne étoile peut faire du tort aux épidermes fragiles qui en abusent. Mais il est mensonger de présenter l'astre solaire comme un agresseur maléfique du corps humain. Depuis la nuit des temps, on connaît les vertus de l'héliothérapie, notamment pour la santé des os, les problèmes de peau et certaines pathologies infectieuses. Certains scientifiques brisent aujourd'hui un tabou en soulignant les bienfaits oubliés du rayonnement UV, grand pourvoyeur de vitamine D. Grâce au soleil, nous serions ainsi mieux protégés de maladies comme la sclérose en plaques, le diabète ou l'hypertension. Mieux : il est hautement probable que cet effet préventif concerne également de nombreux types de cancer, dont celui de la peau ! Bref, le temps de la psychose est révolu. Et s'il faut se protéger, faisons-le en respectant l'écologie de l'épiderme. Le bronzage n'aura alors que des avantages. Nos ancêtres n'ont-ils pas vécu sans crème solaire et au soleil durant des milliers d'années ?
 
INTERVIEW
Bernard Junod : "Notre définition du cancer est fausse !"
Dans notre dossier sur "Les ravages du dépistage" (Voir Néosanté n° 10), nous avons déjà évoqué les travaux dérangeants de Bernard Junod, ex-enseignant à l'Ecole des Hautes Etudes de Santé Publique de Rennes. Ce chercheur émérite a été poussé vers la sortie parce qu'il a osé remettre en cause l'utilité des dépistages et leur valeur scientifique. Pour Néosanté, il explique comment et pourquoi la France le censure, et il va aussi plus loin dans l'analyse critique : pour lui, la lutte contre le cancer fait fausse route parce qu'elle s'appuie sur une fausse définition de la maladie ! il propose une stratégie de soins complètement différente qui ferait appel aux ressources naturelles d'autoguérison.
ARTICLE
Etats modifiés de conscience & processus de guerison.
Comprendre la maladie est une chose. Guérir en est une autre. Si la revue Néosanté entend rester centrée sur le "sens des maux", c'est bien sûr parce que leur décryptage constitue déjà un puissant levier curatif. Décoder l'origine et la fonction biologique de telle ou telle pathologie suffit parfois à désactiver le programme mis en route par le choc psycho-émotionnel initial. Mais que la prise de conscience soit bien souvent insuffisante, nous en sommes bien... conscients. Et c'est pourquoi nous publions régulièrement des articles sur les approches et techniques thérapeutiques qui nous paraissent très complémentaires du décodage. Le témoignage que nous livre ce mois-ci le Dr Patrick Baudin dépasse cependant la simple complémentarité : en nous dévoilant le pouvoir transformateur de la "respiration holotropique", le médecin français formé par Stanislav Grof illustre également le fait qu'on peut soigner l'âme par la voie du corps, et celui que les forces de vie peuvent être réveillées en dépassant les barrières mentales. Voyage au pays de la conscience modifiée par le souffle...
 
La règle de la latéralité biologique.
On naît droitier ou gaucher. Et cette latéralité est fixée pour toute la vie. Pour la Médecine Nouvelle du Dr Hamer, cette donnée génétique est importante car elle permet aussi de comprendre et de prévoir l'évolution des modifications biologiques qu'on appelle maladies. En prolongement de sa série de 5 articles sur les 5 lois de Hamer (voir numéros précédents), le Dr Michel Henrard nous explique en quoi le fait qu'il soit froitier ou gaucher va conditionner l'approche du patient.
 
DECODAGE
La peur de la sanction (1ère partie)
A l'évidence, nous venons tous au monde avec quelques peurs très primitives héritées de nos lointaines origines animales et préhistoriques et que nous maîtrisons avec plus ou moins de succès. (...) Et toutes ces peurs sont là pour nous rendre vigilants afin d'éviter ces dangers. Mais nous naissons aussi avec une autre peur : la peur de la sanction en termes de rejet ou de violence, une peur omniprésente et si puissante qu'elle dirige finalement chaque instant de notre vie, de la naissance jusqu'à notre dernier souffle, et sans que nous ne nous en rendions compte le plus souvent. A tel point qu'elle est, à mon avis, la cause de presque tous nos blocages existentiels et donc, par conséquence, de nombreux symptômes physiques, psychiques ou comportementaux, des plus bénins aux plus graves...
 
L'impétigo ou comment repousser l'indésirable.
L'impétigo est une affection cutanée suppurée et contagieuse d'origine bactérienne. Elle est fréquente et touche le plus souvent les enfants de moins de 10 ans. Le premier signe est une petite plaque rouge sur laquelle apparaissent des vésicules (cloques minuscules remplies d'un liquide clair), qui devient ensuite une croûte jaunâtre recouvrant un liquide purulent. L'impétigo est généralement localisé autour de la bouche ou du nez. Le grattage favorise sa migration et la persistance des cicatrices.
 
La thyroïde (hypothyroïdie et hyperthyroïdie)
Vous vous sentez stressé, speedé ou au contraire fatigué, déprimé ? Et si cela venait de votre thyroïde ? Six millions de français sont touchés par des problèmes de thyroïde. Mais d'abord qu'est-ce que la thyroïde ? Quel est son rôle dans l'organisme ? Et quels peuvent être ses dysfonctionnements ?
 
Le surpoids & l'obésité (1ère partie)
L'obésité est l'un des enjoux majeurs de notre société occidentale et la réponse habituelle qu'on lui apporte, c'est l'adoption de régimes alimentaires. Cependant, ne voit-on pas des personnes prendre soudainement du poids sans changer leur alimentation ? Comment expliquer aussi que certaines personnes soient obèses en ayant une alimentation équilibrée ?
 
Les phobies
La phobie est une peur irraisonnée déclenchée par la présence d'un objet ou d'une situation spécifique, ne présentant pas objectivement de danger. elle s'exprime, le plus fréquemment, par des angoisses et des crises de panique. Le phobique n'identifie pas la minuscule araignée comme une petite bête inoffensive. Tel l'allergène qui déclencherait une allergie, la rencontre avec l'araignée va provoquer une réaction psysique disproportionnée. La charge émotionnelle négative liée à l'évènement douloureux est intacte. Lobjet de la phobie sert alors de support au conflit inconscient, comme le ferait un organe biologique. La phobie raconte une histoire codée. A un moment donné un stress ne s'est pas recyclé. Il envoie alors un message à travers la phobie. Le choc s'est déguisé en araignée, serpent ou autre. Il se manifeste par un transposé symbolique qui nous envoie à notre propre histoire.
 
EVIDENCE SU SENS
La chronique de La Loi du Principe
La maison (II) : incendie, inondation, cambriolage.
Le mois dernier, notre étude sur les événements liés à la maison concernait le fait d'Acheter, Vendre ou Louer. Considérons aujourd'hui les problèmes de la vie domestique que sont un incendie, une inondation et un cambriolage.
En lecture générale, ces problématiques parlent d'actions justes à poser afin d'exprimer notre créativité ; elles se relient donc à ce qui nous sollicite et agit en nous pour nous amener à être pleinement vivants
 
SERIE
La santé dans une perspective globale (I)
La maladie, échec de la créativité.
Auteur du livre "Le cancer apprivoisé", le psychologue belge Léon Renard a été un des premiers à intégrer les découvertes du Dr Hamer dans sa pratique thérapeutique. Dans cette série de 3 articles, il développe une vision personnelle de la santé et de la maladie qui englobe l'évolution spirituelle de l'être humain, celle qui concerne sa conscience. Le premier volet aborde l'idée que la santé globale réclame souplesse, ouverture au changement et créativité.
 
CAHIER RESSOURCES
Paléonutrition : Les produits laitiers : stop ou encore ?
Remontant au néolithique, la consommation de lait animal est logiquement déconseillée en nutrition paléo. Et ce ne sont pas les arguments scientifiques qui manquent.
 
SENTIERS DE SANTE
La chronique de Jean-Jacques Crèvecoeur.
Depuis près de trente ans, Jean-Jacques Crèvecoeur expérimente et teste de nombreuses approches de santé, en posant un regard critique et réfléchi sur chacune d'elles. Dans cette rubrique, non seulement il nous partage son vécu et les enseignements qu'il en a tirés, mais surtout il nous encourage à emprunter, à notre tour, ces sentiers de santé...
Dans ce numéro : La sclérose en plaques pour échapper aux flammes de l'enfer.
Magazines par Titres NéoSanté NéoSanté N°13 Juin 2012