Le 1er site de la presse loisirs grand public

NéoSanté

NéoSanté N°11 Avril 2012

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
NéoSanté est une revue mensuelle de santé globale, réalisée par des journalistes en collaboration avec des praticiens spécialisés en décodage des maladies, découvrez sans tarder le numéro daté Avril 2012 N°11 dont voici le sommaire détaillé :
 
DOSSIER
Le grand décodage des allergies.
Pour la méthode classique, la cause d'une allergie s'appelle... l'allergène. Même si elle admet le rôle de cofacteurs (pollution, alimentation, médicaments...) la science médicale désigne en effet comme facteur causal ce qui déclenche la réaction exarcerbée du système immunitaire : les pollens, les acariens, les poils d'animaux, le latex, les cacahuètes, les crevettes, bref toutes sortes de matières ou d'aliments naturels. Et de fait, la désensibilisation au molécules "fautives" est la seule thérapie conventionnelle qui donne des résultats durables. Mais alors, comment expliquer, comme s'amusait à le raconter le Dr Claude Sabbah qu'un allergique aux roses exprime ses symptômes à la vue de fleurs en plastique ? Ou, comme le racontait David Servan-Schreiber, qu'un allergique à une plante urticante se couvre de boutons sur le bras où l'on verse de l'eau en lui faisant croire qu'elle contient le végétal ? Simple : c'est dans le cerveau que tout se joue ! Et tout allergène n'est jamais qu'une circonstance extérieure réveillant une souffrance intérieure, d'ordre psycho-émotionnelle. Pour le Dr Salomon Sellam, qui leur a consacré un livre, la compréhension des allergies permet de comprendre la genèse psychosomatiquqe des autres maladies. Et d'en saisir la chronicité en prenant conscience des "rails" qui nous ramènent aux souvenirs conflictuels.
 
INTERVIEW
Willy Barral : "Le corps de l'enfant raconte l'histoire émotionelle de ses parents".
Eczéma, bronchites chroniques, autisme... Et si, par ces symptômes, l'enfant exprimait les non-dits familiaux, transmis de génération en génération ? Des "dire du corps" du tout petit qui n'a pas encore la parole pour s'exprimer. Le corps pense, nous dit Willy Barral, psychanalyste, formé par Françoise Dolto et Pierre Solié, dans son passionnant ouvrage "Le corps de l'enfant est le langage de l'histoire de ses parents". Il y insufle un immense espoir en affirmant que les cicatrices du curriculum vitae familial ne sont pas irrécupérables, et encore moins désespérées... pour peu que l'on sache écouter ce qui cherche à se dire via un symptôme et remonter aux émotions correspondantes, à partir des histoires passées. Car il est question, le plus souvent, d'un symptôme familial qui ne demande qu'à être retrouvé pour en dégager le sens perdu. Et ainsi "libérer" l'enfant... futur adulte et vraisemblablement parent.
ARTICLE
Aluminium vaccinal : les enfants en première ligne.
Un nouveau documentaire vient de sortir aux Etats-Unis : The Greater Good. Il fait le point sur les nombreuses controverses qui entourent les vaccins. Au terme d'un traitement des données qui se veut rationnel et impartial, le film montre néanmoins clairement que l'innocuité vaccinale n'est pas prouvée. En première ligne des effets secondaires : les enfants. Ceux-ci sont particulièrement exposés aus adjuvants aluminiques que contiennent la plupart des vaccins. Interrogé dans le film, le chercheur canadien Christopher A. Shaw vient de publier une étude montrant que l'aluminium vaccinal pouvait gravement perturber le développement du cerveau.
 
Vaccins anticancers : la grande escroquerie.
Big pharma a de la suite dans les idées : après le vaccin contre le cancer du col de l'utérus et celui de l'hépatite B consé prévenir le cancer du foie, voici qu'on nous annonce un vaccin contre le cancer du sein. Un faux espoir de plus et une fumisterie scientifique puisqu'il est certain qu'un virus à lui seul ne peut être la cause unique d'un cancer ! Pour Françoise Joët, il s'agit là d'une nouvelle "grande escroquerie" qui n'est pas qu'intellectuelle puisqu'elle va remplir les caisses de l'industrie pharmaceutique sans aucune chance de progrès prophylactique. Au contraire : les vaccins sont déjà les vecteurs de processus cancéreux et ces nouvelles agressions vaccinales du système immunitaire risquent bien de renforcer l'épidémie de cancers.
 
DECODAGE
La maladie de Parkinson.
J'ai choisi cette fois de vous reparler de la maladie de Parkonson, un sujet déjà abordé dans le n° 3 de la présente revue (juillet/aout 2011). Dans son article, Bernard Tihon nous explique que ce symptôme peut être la conséquence d'une très forte hésitation en double contrainte, par exemple parce que l'on veut ardemment faire quelque chose mais que l'on se l'onterdit tout en même temps. (...) Mais une rencontre m'a formellement démontré que cette piste n'est pas la seule pour "décoder" cette maladie : elle peut être aussi la conséquence d'une grande peur viscérale pour notre vie, consciente ou inconsciente...
 
La maladie de Lyme (ou qui me suce le sang ?)
La maladie de Lyme, ou borréliose, est une maladie bactérienne qui évolue sur plusieurs années en passant par trois stades. La manifestation initiale est dermatologique : apparition d'un érythème migrant (tache rouge, circulaire, indolore et non prurigineuse). Les autres symptômes premiers sont de la fièvre, des maux de tête et de la fatigue. Alors qu'elle est bénigne au départ, cette maladie, si elle n'est pas soignée, peut à terme affecter plusieurs parties du corps (articulations, muscles, coeur, nerf, encéphalite) de manière chronique avec des effets différents suivant les patients. La bactérie en cause est du genre Borrelia et elle est transmise par les morsures de tiques...
 
L'algodystrophie (syndrome épaule-main).
Du grec Algo" qui signifie algie, ce qui est douloureux, "Dys" qui exprime une difficulté, un mauvais fonctionnement et "Trophie", la nourriture, la croissance. L'étymologie indique que l'organisme n'est plus capable d'alimenter les parties concernées à cause d'une difficulté et des douleurs qui empêchent l'utilisation de celles-ci (...)
Ce syndrome douloureux a été souvent constaté après un traumatisme ou une intervention chirurgicale. Il est la hantise de la médecine rééducative car il limite son intervention thérapeutique...
 
Les ligaments du genou.
(...) Le genou est une articulation complexe supportant le poids du corps, située entre l'extrémité inférieure du fémur et l'extrémité supérieure du tibia. Entre ces deux extrémités, s'interposent deux ménisques, interne et externe, servant à la fois de cale et d'amortisseur à l'ensemble. Les ligaments maintiennent en contact le fémur et le tibia : en périphérie ce sont les ligaments latéraux, ligament latéral interne et ligament latéral externe. Au centre du genou, on trouve les ligaments croisés : le ligament croisé postérieur et le ligament croisé antérieur. Sur un plan physiologique, les entorses du genou regroupent toutes les distensions, ou les ruptures des ligaments du genou, altérant de ce fait la stabilité de l'articulation...
 
La vésicule biliaire.
(...) La vésicule est un petit réservoir chargé de stocker la bile sécrétée par le foie. Cette bile est constituée de sels biliaires et de bilirubine. lorsque le bol alimentaire (chargé de graisses) transite au niveau du duodénum (partie supérieure de l'intestin grêle), la vésicule se contracte pour expulser la bile qui jouera alors un rôle important dans l'émulsion des graisses. Les sels biliaires vont briser les volumineux globules de graisse en une suspension de fines gouttelettes suffisamment petites pour être assimilées...
 
EVIDENCE DU SENS
La chronique de la Loi du Principe
Les accidents de la route.
Dans une précédente chronique, nous avons vu que l'automobile est en principe, comme son nom l'indique, auto et mobile : elle parle donc de la façon dont nous devons nous y prendre pour être pleinement vivants (mobiles) par nous-mêmes (auto). En d'autres termes, l'automobile se relie aux actions de vie qui nous permettent de vivre ce pour quoi nous sommes faits, en tant que l'unique que l'on est, de façon entièrement autonome. Nos problèmes avec une voiture nous montrent une difficulté à vivre pleinement notre vie, dans une tonalité de mobilité donc d'évolution et de rencontre. Tentons d'extraire ensemble la Loi du Principe des différents accidents de parcours liés à cette mobilité. Nous avons déjà abordé la sortie de route et le choc avec un arbre. Mais qu'en est-il de l'accident en forme de rencontre entre deux ou plusieurs automobiles ?....
 
SERIE
Les lois biologiques de Hamer (IV)
La 4ème loi biologique : le rôle des microbes.
Brièvement évoquées dans le n° 1 de Néosanté, les cinq "lois biologiques de la nature" sont les cinq piliers sur lesquels repose la "Médecine Nouvelle" du Dr Ryke Geerd Hamer. Appelée par son auteur "le système ontogénétique des microbes", la quatrième loi est peut-être celle qui bouleverse le plus les conceptions classiques car elle remet complètement en question la causalité infectieuse des maladies. Qu'il s'agisse des champignons, des bactéries ou des virus, tous ces prétendus ennemis sont en réalité des alliés qui opèrent sous les ordres du cerveau durant la phase de réparation des maladies. Le Dr Henrard nous résume l'essentiel de cette vision radicalement nouvelle.
 
CAHIER RESSOURCES
Paléonutrition : Quelle est la plage alimentaire de l'être humain ?
Nos gènes sont demandeurs d'une alimentation de type paléolothique. Mais que mangaient précisément nos lointains ancêtres ? Et qu'est-ce qui explique leurs choix nutritifs ?
 
SENTIERS DE SANTE
Depuis près de trente ans, Jean-Jacques Crèvecoeur expérimente et teste de nombreuses approches de santé, en posant un regard critique et réfléchi sur chacune d'elles. Dans cette rubrique, nous seulement il nous partage son vécu et les enseignements qu'il en a tiré, mais surtout il nous encourage à emprunter, à notre tour, ces sentiers de santé...
Ce mois-ci : Un cancer du sein riche en enseignements.
Magazines par Titres NéoSanté NéoSanté N°11 Avril 2012