Le 1er site de la presse loisirs grand public

Biotech Finances

Biotech Finances 15 Septembre 2014 N° 649

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Biotech Finances est la lettre professionnelle Hebdomadaire francophone sur l'actualité financière et économique des sociétés de Biotechnologies.

JE M'ABONNE 1 AN 44 Numéros 1302.80€ Tarif Start-Up : 651.40€ LES PARUTIONS

 

Biotech Finances 15 SEPTEMBRE 2014 N°649

13 + 5 + 5 M€

Un dernier push financier, pour un round B clôturé à 18 M€ : le lyonnais Poxel fait sa rentrée en trombe. Son portefeuille de produits innovants, essaimé des actifs de Merck Serono et focalisé sur le diabète de type 2, a permis de convaincre le fonds Large Venture de Bpifrance de rejoindre Edmond de Rotschild Investment Partners (EdRIP), Innobio et Omnes au capital d l'entreprise...

PARTENARIATS

Antibiotiques : Nosopharm recherche un partenaire

Mission accomplie. Le spécialiste du développement de médicaments anti-infectieux, Nosopharm, vient de recevoir les résultats des études in vivo et in vitro pour une nouvelle classe de molécules antibactériennes, les Odilorhabdines, qui possèdent un fort potentiel dans la lutte contre la résistance aux antibiotiques...

FINANCEMENT

Alizé Pharma embarque Bpifrance pour un tour à 5 M€

C'est un business model original, et qui marche ! Intégralement focalisé sur un financement projet par projet, avec la création d'une filiale par nouveau produit, le groupe lyonnais Alizé Pharma prouve une fois de plus que son parti-pris plaît, en attirant Innobio (Bpifrance) à son capital...

MARCHES

Implants vertébraux : Vexim prépare son entrée aux Etats-Unis

Quatre ans après le lancement en Europe de son implant SpineJack, indiqué dans le traitement des fractures vertébrales, Vexim (Alternext-ALVXM) part à l'assaut des Etats-Unis. Le marché américain de la fracture vertébrale, estimé à 387 M€ constitue un relais de croissance alléchant pour la PME française née en 2006...

GRAND ANGLE

Gestion de crise : être préparé pour ne pas subir

Avec des activités relativement risquées, les biotech sont sujettes à de nombreuses crises opérationnelles. Souvent imprévisibles, ces évènements peuvent durablement mettre à mal le modèle de l'entreprise ou retarder ses financements. Pourtant, une crise peut se gérer en amont, bien avant que l'incident ne se produise. Eric de Lambert, associé gérant de l'agence Attitude Corporate, nous explique pourquoi intégrer la gestion de crise dans ses priorités permet de sauver du temps et de l'argent.

BILLET BIO

L'antibactérien, un secteur hautement spéculatif

La découverte récente d'une nouvelle enzyme extraite d'une bactérie vivant dans les eaux chaudes du Vésuve jette un nouveau coup de projecteur sur les bactéries résistantes, les antibiotiques, et la vigueur d'une recherche publique toujours plus performante sur le sujet...

Magazines par Titres Biotech Finances Biotech Finances 15 Septembre 2014 N° 649