Le 1er site de la presse loisirs grand public

Biotech Finances

Biotech Finances 14 Janvier 2013 N°578

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Biotech Finances est la lettre professionnelle Hebdomadaire francophone sur l'actualité financière et économique des sociétés de Biotechnologies.

JE M'ABONNE 1 AN 44 Numéros 1170€ LES PARUTIONS

 

Biotech Finances 14 Janvier 2013 N°578

EUROPE

"Les fonds privés ne jouent pas leur rôle en Europe"

Alain J. Gilbert, co-chairman - Bionest Partners

L'environnement du financement des projets d'innovation a été particulièrement bouché au cours du dernier semestre 2012, avec un faible nombre de petites opérations. Un timide regain d'intérêt a toutefois été ressenti chez les financiers pour quelques nouveaux dossiers privés en fin d'année, ce qui laisse espérer un avenir meilleur à ce niveau en 2013... Quoi qu'il en soit, l'argent est aujourd'hui très compliqué à obtenir. Les financiers veulent tout : des dossiers suffisamment late stage, au maximum dérisqués, et cela pour un coût moindre. L'impact sur l'économie est tangible, avec la mort programmée de nombreuses petites sociétés qui ne seront pas parvenues à lever des fonds dans les temps...

FRANCE

"Nous devons réfléchir à être plus agressifs sur les marchés boursiers"

François Miceli, venture partners - Sofimac Partners

"Nous avons observé sur la seconde partie de l'année un ralentissement de l'activité de financement privé dans le secteur life sciences avec des fonds historiques moins présents et même un risque de disparition de certaines petites équipes. (...) Les opérations de M&A dans le secteur de la biotech en France restent à mes yeux encore trop faibles, avec un nombre important de firmes qui travaillent sur des problématiques connexes dans des structures totalement cloisonnées. Les actionnaires comme les dirigeants doivent réfléchir à ce potentiel de consolidation afin d'avoir des PME de taille plus importantes et avec des portefeuilles plus larges."

ROYAUME - UNI

"Les acteurs du générique consolident leurs positions dans le pays"

Gary Wanders, Equity Research - Nomura Code Securities

"La seconde partie de l'année 2012 a vu la première IPO substantielle dans le secteur de la santé au Royaume-Uni depuis plusieurs années avec la cotation de Clinigen, un spécialiste des services, en recherche clinique pharmaceutique. Dans le cadre de son introduction, la firme a levé 12 M€ de nouveaux fonds et placé 48 M€ de ses titres existants auprès de nouveaux investisseurs institutionnels...."

ALLEMAGNE

"Les partenariats permettent de conserver la dynamique d'innovation en Allemagne"

Karlheinz Schmelig, partner - Creathor Venture

"L'environnement financier est toujours difficile en Allemagne, avec une raréfaction du nombre d'investisseurs dans le secteur des sciences de la vie. Nous devons toutefois poursuivre notre route pour conserver, sur le long terme, un actionnariat stable. Nous avons bouclé en octobre le second closing de notre troisième fonds, Creathor venture III, pour un montant total de 80 M€. Le premier volet de ce véhicule avait été fédéré en 2011 pour un montant de 51 M€. C'est une très belle réussite compte-tenu des difficultés actuelles à trouver des actionnaires engagés..."

SUISSE

"Biocartis a éclairé la période avec un tour de 34,5 M€"

Dr Ulrich Gellinger, head of private equity - HBM Partners AG

"Le principal évènement du second semestre 2012 a été le tour de table de 34,5 M€ de Biocartis, finalisé en décembre dernier. Cette société de diagnostic, basée à Lausanne, avait déjà fédéré une levée record de 71 M€ en 2011 et une autre de 30 M€ l'année précédente. Le tour de 2012 a été dirigé par Flemish PMV, incluant les investisseurs existants dont Philips, Johnson & Johnson et d'autres financiers privés..."

BENELUX

"Le Benelux : un terrain fertile pour les biotechs"

Pieter van der Meer - Managing partner - Gilde Healthcare Partners

"Le secteur des biotech au Benelux a enregistré un niveau d'activité élevé durant le second semestre 2012 tant pour les sociétés privées que des opérateurs cotés avec des refinancements substanciels mais également des belles annonces de sorties. Le Belge Devgen a notamment été acquis par Syngenta pour 400 M€, le Néerlandais Octopus intégré au groupe Dr Reddy's pour 27,5 M€ et BMeye absorbé par Edward Life Sciences..."

PAYS NORDIQUES

"Les accords de licence maintiennent le cap en Scandinavie"

Casper Tind Hansen, principal - Novo Ventures, Novo A/S

"L'année 2012 a été une année relativement bonne pour l'industrie des sciences de la vie, avec un secteur en partie préservé du marasme économique ambiant. Cela est notamment dû à la force et à l'activité des fonds de capital risque locaux qui sont historiquement bien implantés sur le territoire, comme au Danemark..."

ITALIE

"Le nouveau gouvernement va mettre en place un plan en faveur de la bioéconomie"

Mario Salerno, PhD - business developer, Fondazione Filarete

La situation du secteur de la santé évolue peu et reste assez contrastée. Plusieurs multinationales ont retiré leurs centres R&D d'Italie, à l'instar de Sanofi qui avait installé un laboratoire à Milan et l'a fermé récemment. Ce phénomène pénalise toute la chaîne de valeur de l'innovation, des biotechs qui se retrouvent sans partenaires aux porteurs de projets universitaires en recherche de capitaux...

ESPAGNE

"Dans un climat maussade, les biotechs doivent trouver de nouveaux modèles"

Laia Crespo, Investment Manager - Ysios Capital

La situation économique est si incertaine en Espagne, que le secteur de la santé ne s'avance sur aucun pronostic pour 2013. Une chose est sûre, les mesures de restriction budgétaire mises en place par les Régions et le gouvernement central n'offrent aucune perspective optimiste. Or, pour les entreprises innovantes financées par du capital risque, les fonds publics ont toujours été un outil de taille dans leur développement...

EUROPE DE L'EST

"Les leaders du marché poursuivent leurs dépenses R&D"

Bartosz Wisniewski, Manager at PwC Advisory, Healthcare & Pharma

Les nouvelles sont plutôt bonnes en ce début d'année 2013. Les taux de croissance historiques atteints en 2012 en Europe de l'Est devraient être maintenus en 2013 malgré le ralentissement économique général. Preuve en est, les leaders du marché poursuivent leurs dépenses de R&D. En Pologne, Polpharma, premier groupe pharmaceutique du pays, a ouvert une nouvelle division R&D biotech à Gdansk pour la production de lots cliniques...

ISRAËL

"Le géant Teva se retire de la plupart de ses collaborations biotechs"

Daniel Cohen, partner, Cukierman Life Sciences

Un point majeur devrait changer la donne dans le secteur biotech en 2013. Suite à un repositionnement de ses activités, le géant pharmaceutique Teva se retire de la plupart de ses projets de codéveloppement biotech, hors CNS et maladies respiratoires, pour se recentrer sur son coeur de métier. C'est un coup dur à prévoir, non seulement pour les sociétés israéliennes concernées qui vont avoir du mal à se refinancer mais surtout pour l'ensemble de l'industrie biotech israélienne qui perd un de ses principaux sponsors. Malgré cela, les pronostics pour 2013 restent globalement positifs...

Magazines par Titres Biotech Finances Biotech Finances 14 Janvier 2013 N°578