Le 1er site de la presse loisirs grand public

Biotech Finances

Biotech Finances 17 Décembre 2012 N°575

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Biotech Finances est la lettre professionnelle Hebdomadaire francophone sur l'actualité financière et économique des sociétés de Biotechnologies :

DERNIERE HEURE
Du plombier au marché, la Pologne progresse et provoque !
Mieux que le plombier polonais, la cotation sur le New Connect, l'équivalent d'Alternext à Varsovie ! Si les Belges préfèrent la France, plusieurs compagnies du secteur des sciences de la vie d'autres pays européens ont franchi le pas. Les coûts sont réduits et les cotations tout aussi rigoureuses qu'ailleurs. Solide, le marché polonais s'affiche comme l'un des plus importants d'Europe centrale et orientale...
 
BILLET BIO
Amgen - deCODE : duo de stars
415 millions de dollars pour une société qui, il y a encore quelques mois, ne valait que 14 millions de dollars. Voilà le genre de miracle que les biotechnologies et les investisseurs sont capables de produire. C'est la somme qu'Amgen, la star du secteur, est prête à mettre sur la table pour s'offrir deCODE Genetics, qui fut l'une des sociétés de biotech emblématique des années génomes. En 1996, en pleine course vers le génome humain, émergeait à Reykjavik une société atypique, avec un business model plus qu'innovant puisqu'il était basé sur la constitution de banques de données généalogiques...
 
ENTREPRISES
Projet d'exception : du concret pour les XNA
Les acides nucléiques artificiels, dénomés XNA pour xeno-nucleic acid, n'existent pas encore, mais ils pourraient bien révolutionner la recherche médicale et au-delà. Dotées de caractéristiques que ne présentent pas les acides nucléiques naturels que sont l'ADN et l'ARN, les XNA sont au coeur du projet "Developpement of an artificial information system" porté par l'équipe Xénome dirigée par Piet Herdewijn, à l'Institut de biologie systémique et synthétique (iSSB) de Genopole. Xenome résulte de la collaboration depuis plus de dix ans entre une équipe de généticiens d'Evry conduite par Philippe Marlière, le pionnier de la biologie de synthèse en France et le cofondateur de la société Global Bioenergies et une équipe de chimistes en Belgique (université catholique de Louvain) conduite par Piet Herdewijn...
 
 
Korilog entre dans le pool des fournisseurs mondiaux de logiciels de génomique.
Voilà un outil qui devrait faciliter la tâche des biologistes confrontés aux grands volumes de données générées par les séquenceurs de nouvelle génération. La société bretonne Korilog, spécialiste depuis 2007 de l'analyse des données de génome, lance le logiciel KLAST, un accélérateur de comparaison de banques de séquences biologiques vendu en direct et proposé dans la catalogue de Korilog. "Ce nouveau produit fournit une réponse de qualité 24 fois plus rapidement que ce dont est capable BLAST, le logiciel de référence communément utilisé pour les comparaisons de séquences", nous a confié Patrick Durand, fondateur et P-dg de Korilog et ancien ingénieur au centre Inria de Rennes...
 
FINANCEMENTS
Moderna Therapeutics : un Français lève 30 M€ aux USA
Ils ont un superbe parcours et ils nous enthousiasment encore ! Comme Bernard Gilly, Stéphane Bancel est allé chercher de nouvelle émotions et de la passion dans un projet porteur de rupture technologique. Il l'a trouvé pour sa part aux USA et vient de lever 30 M€ en un clin d'oeil. Sa nouvelle société s'appelle Moderna Therapeutics et est installée à Cambridge, Massachusetts. L'ancien directeur général de bioMerieux explique : "J'ai cherché en Europe comme aux USA, quelque chose capable de me mobiliser, des hommes et une technologie." Et il ajoute : "J'ai trouvé une équipe mixte de chercheurs Harvard et MIT d'une créativité époustouflante sur un concept de rupture, l'ARN messager, pour le développement de médicaments." ...
 
INTERVIEW
Sofinnova grimpe au 7e fonds
C'est un nouveau succès pour Sofinnova Partners qui a su fédérer des intitutionnels de renom autour de son nouveau fonds, Sofinnova Capital VII. Malgré le climat financier tendu, le VC parisien a rassemblé 240 M€, moins que ses 330 M€ en 2000, ses 385 M€ en 2005 et ses 260 M€ en 2008, mais tout à fait dans les standards des grands fonds européens du même type. Denis Lucquin, président et partenaire associé de Sofinnova, précise son analyse et présente sa stratégie d'allocation pour ce 7e fonds spécialisé.
Magazines par Titres Biotech Finances Biotech Finances 17 Décembre 2012 N°575