Le 1er site de la presse loisirs grand public

Biotech Finances

Biotech Finances 15 Octobre 2012 N°567

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Biotech Finances est la lettre professionnelle Hebdomadaire francophone sur l'actualité financière et économique des sociétés de Biotechnologies :

DERNIERE HEURE
Novasep, exemplaire !
Ne pas laisser passer la victoire lorsqu'elle est à portée de main, le Béarn, région où les interrogations sont nombreuses sur l'avenir industriel, vient de marquer un point fondamental dans la compétition nationale et internationale. Novasep a en effet décidé d'investir 30 M€ à Mourenx, dans la plus grande unité de chromatographie au monde pour l'industrie pharmaceutique. Ce choix s'est fait avec une mise en concurrence du sité pyrénéen et d'autres implantations potentielles, notamment en Allemagne et en Belgique...
 
BILLET BIO
L'académie du bon sens
Alors que se préparent en toute quiétude (peut-être trop tranquillement au goût de certains) les assises de l'enseignement supérieur et de la recherche, l'Académie des sciences vient de jeter un pavé dans la mare avec ses "Remarques et propositions sur les structures de recherche publique en France". Ce rapport sort à point nommé pour stigmatiser ce mal bien français qui glorifie celui qui cherche toujours à faire plus compliqué que son prédécesseur. ainsi, nous en voulons pour preuve la complexité grandissante des différents mécanismes de financement de la recherche à propos desquels chercheurs et financeurs privés, avec la meilleure des volontés, ne s'y retrouvent plus...
 
ENTREPRISES
Asceneuron parie sur l'Alsheimer pour lancer son business
Et de trois ! La vague d'essaimage initiée par Merck Serono au printemps dernier dans le cadre de son programme d'aide à la création d'entreprises continue sa progression avec le lancement d'Asceneuron. Après Prexton Therapeutics, active contre la maladie de Parkinson, c'est à nouveau du secteur des maladies neurodégénératives que Merck se désengage en cédant à Asceneuron ses projets anti-Alzheimer. "La création de cette nouvelle société représente une opportunité unique de poursuivre le développement de solutions thérapeutiques dans ce domaine qui ne fait plus partie des priorités actuelles du groupe", explique François Naef, président du conseil d'administration de Merck Serono S.A....
 
PARTENARIATS
Metabrain Research/Biophytis : rapprochement acte 1
Voici du concret pour la maturtion de la filière hexagonale biotech. Metabrain research, née voici trois ans sur les actifs de l'ex-site Merck Serono de Chilly-Mazarin spécialisé dans le diabète, vient d'entrer au capital de sa consoeur francilienne Biophytis. "Nous avons commencé à travailler avec Biophytis l'an dernier, dans le cadre du projet collaboratif SARCOB, cofinancé par le FUI en partenariat avec plusieurs équipes de l'UPMC, en particulier l'Institut de myologie, de l'INRA et d'AgroParistech", nous a confié Valérie Autier, présidente de Metabrain Research...
 
FINANCEMENTS
2012-2014 : MilleGen doit trouver 3,5 M€
La biotech toulousaine MilleGen veut rebondir sur la décennie d'activité et ses premières données scientifiques. son équipe de direction est à l'oeuvre pour une levée d'étape qui reste un exercice difficile, même avec des résultats solides. "Nous avons déjà tenté d'ouvrir notre capital en 2007 mais nos programmes étaient trop early stage pour intéresser les industriels comme le capital risque", nous a confié Hakim Kharrat, CEO de MilleGen qui reprend : "Les contacts noués à l'époque ont été repris fin 2011 en vue d'une levée entre fin 2012 et début 2013 qui se poursuit en ce moment. Plusieurs due diligences ont été mises en place sur le premier semestre, pour lesquelles nous attendons des retours prochains." L'enjeu pour la biotech est de trouver un total de 3,5 M€ pour développer sa technologie et son pipeline d'anticorps thérapeutiques sur les deux prochaines années...
 
 
INTERVIEW
Biomanufacturing training centers : la France se lance !
La réindustialisation française passe, en outre, par notre capacité à fournir aux industriels et entrepreneurs une main d'oeuvre qualifiée au bon moment. Certaines structures sont aujourd'hui dépourvues de compétences techniques. Cette lacune a été identifiée en France, au milieu des années 2000, par Atlanpole Biothérapies et Alsace BioValley qui lancent aujourd'hui des "usines-écoles" capables d'offrir aux entreprises de former ou perfectionner leurs salariés en dehors de leur propre outil de production. Pierric Chalois, directeur du centre Biopractis inauguré ce mois-ci à Nantes, et Guillaume Ebelmann, directeur délégué du projet EASE attendu à Strasbourg en 2015, décryptent pour Biotech finances les défis des biomanufacturing training centers.
Magazines par Titres Biotech Finances Biotech Finances 15 Octobre 2012 N°567