Le 1er site de la presse loisirs grand public

Biotech Finances

Biotech Finances 27 Août 2012 N°560

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Biotech Finances est la lettre professionnelle Hebdomadaire francophone sur l'actualité financière et économique des sociétés de Biotechnologies :
EUROPE
"L'activité de M&A en Europe tranche avec la morosité économique ambiante"
Dr Chandra P. Leo - HBM Partners AG :
"Le premier semestre de l'année a été marqué par un climat d'investissement particulièrement morose avec une baisse du nombre de tours de table réalisés, une chute des montants investis et un marché d'IPO atone. Seule la France est parvenue à introduire quelques unes de ses valeurs, mais le prix à payer en termes de valorisation a été important. L'activité de M&A est de son côté restée solide sur la période, avec un nombre intéressant d'opérations et de vraies opportunités pour les biotech comme pour les pharmas. Ce type d'alliance semble se pérenniser comme modèle de référence pour la sortie des investisseurs life sciences ce qui est bon signal pour le secteur car les trade sales sont souvent les plus intéressantes en termes de retour sur investissement pour les actionnaires"...
 
FRANCE
"Une tendance de fond forte, l'activité M&A"
Cedric Moreau, Directeur Healthcare - Bryan, Garnier & Co :
"En ce début d'année 2012 les transactions ont constitué un rattrapage, suite à un second semestre 2011 particullièrement difficile pour l'ensemble du secteur avec une chute du nombre d'IPO et un tarissement des investissements de venture capital. Une tendance de fond forte, l'activité M&A, est restée particulièrement dynamique avec encore récemment les acquisitions successives de HGS par GSK (3,6 Mds€) et Amylin par BMS (7 Mds€). Cette vague avait été initiée l'année dernière avec de grosses transactions, dont la plus emblématique était celle de Sanofi sur Genzyme"...
 
ROYAUME-UNI
"Les VC réservent leurs fonds pour quelques beaux follow-on privés"
Gary Waanders, Director, Equity Research - Nomura Code Securities :
"Le premier semestre 2012 a été éclairé par une poignée de belles levées de fonds conclues par des entreprises prometteuses. La plus importante a été celle de la biotech d'Oxford Circassia, qui a débloqué la seconde tranche de son dernier tour de table, pour un montant de 45 M€ auquels sont venus s'ajouter 15 M€ apportés par Imperial Innovations, Invesco Perpetual, et d'autres actionnaires historiques. Revolymer a également réalisé une belle oopération en entrant sur l'AIM avec un tour de 31 M€ début juillet."...
 
 
ALLEMAGNE
"Les pharmas achètent désormais les molécules au berceau"
Karlheinz Schmelig, Partner - Creator Venture :
"Seule une poignée d'investisseurs spécialisés reste aujourd'hui active dans le secteur des biotechs en Allemagne après un assèchement important des intérêts chez certains financiers en raison des mauvais résultats. Heureusement quelques family offices, comme celles dirigées par Dietmar Hopp, le cofondateur de SAP et celle détenue par les deux frères jumeaux, Thomas et Andreas Strüngmann, qui ont créé puis cédé la société de génériques Hexal à Novartis en 2005, restent très actives"...
 
SUISSE
"La fermeture du site genevois de Merck-Serono va peser lourd"
Dr Ulrich Geilinger, boardmember HBM Partners AG :
(...)"La plus mauvaise nouvelle du semestre reste cependant l'annonce de la fermeture du site de Genève de Merck-Serono. Bien que la direction envisage la création de plusieurs spin-off sur la base des travaux de recherche interne les plus prometteurs, la disparition de ce géant local emblématique va peser lourd sur l'activité pharma/biotech du bassin genevois. Dans un ton plus positif Novartis a annoncé la création d'une nouvelle usine de production à Stein pour un montant total de près de 450 M€. Cette dernière permettra de renforcer les capacités du pays dans le domaine de l'exportation pharmaceutique qui est resté l'un des plus forts drivers de croissance pour l'économie suisse en ce début d'année 2012".
 
BENELUX
"Les VC néerlandais et belges ont du cash et ils suivent les projets"
Pieter can der Meer, investment director - Gilde Healthcare Partners :
"Le secteur de la santé au Benelux a été perturbé par les difficultés économiques de ces dernoiers mois, mais quelques entreprises sont parvenues à conjurer la crise en levant des fonds durant le premier semestre. (...)
Excepté le financement de l'amorçage pur, qui reste toujours difficile localement, il y a au Benelux une abondance de capital mis à disposition par les VC néerlandais et belges pour les firmes, à tous leurs stades de croissance."...
 
PAYS NORDIQUES
"La Suède souffre du désintérêt des fonds généralistes pour la biotech"
Casper Tind Hansen, principal in Novo Ventures Novo A/S :
"L'activité a tourné au ralenti ce semestre avec un nombre faible de transactions dans le secteur privé comme en Bourse et du côté industriel. Deux transactions seulement sortent du lot, le rachat de l'entreprise danoise de diagnostic Dako par l'Américain Agilent Technologies pour plus d'1,7 milliard d'euros, et celui du suédois Neuronova AB par Newron Pharmaceuticals pour 1,5M€. Ce second deal est particulièrement intéressant compte tenu du stade early-stage des travaux de Neuronova"...
 
ITALIE
"Les start-up se rabattent sur la prestation de services pour financer leur lancement"
Gero Bongiorno, responsable du business development - Fondazione Filarete :
"le climat d'investissement en Italie est particulièrement tendu en ce moment, devenant nettement plus difficile que dans le passé pour les entreprises innovantes et notamment les plus jeunes qui cherchent des fonds pour amorcer leur activité. les start-up qui se créent notamment à partir de travaux universitaires n'arrivent plus à percer et doivent se rabattre sur la réalisation de travaux de services sur la base de modèles de plateform companies"...
 
ESPAGNE
"Le retour des modèles mixtes R&D-Services : antisote à la gravité de la crise"
Raul Martin-Ruiz, investment director Ysios Capital Partners :
"Nous avons recensé neuf opérations de capital risque durant le dernier semestre dans le domaine de la biotech en santé humaine en Espagne. Ce nombre est relativement correct, en légère augmentation même, comparativement au semestre dernier. Les tours en question se sont échelonnés de 2,5 M€ à un peu plus de 8 M€, ce qui reste également correct pour le secteur compte tenu de la jeunesse de la filière biotech locale. Nous avons notamment répertorié le tour de 5 M€ de NLife Therapeutics, dirigé par Caixa Capital Risc et celui de 3,5 M€ de MedLumics auquel a participé Ysios Capital Partners"...
 
ISRAËL
"La majorité des fonds investis en Israël provient de l'étranger"
Daniel Cohen, Pertner - Cukierman Life Sciences
"Les investissements de venture capital ont atteint 745 M€ durant le premier semestre de 2012, soit une baisse de 11 % par rapport aux 840 M€ investis sur la même période l'an dernier. Ce chiffre est cependant près de 62 % supérieur au résultat de 2010, alors que l'économie était particulièrement difficile"...
Magazines par Titres Biotech Finances Biotech Finances 27 Août 2012 N°560